https://mobirise.com/

Presse


Étienne drapeau / LE MONDE EST BEAU
Depuis sa participation à l'édition 2004 de Star Académie, dont il a été le premier candidat éliminé, Étienne Drapeau a lancé trois albums a succès et a enflammé les palmarès radio avec des titres tels que Je l'ai jamais dit à personne et T'es ma femme, t'es la plus belle, en plus d'avoir participé à la comédie musicale Don Juan et d'avoir écrit pour d’autres artistes, comme Marie-Ëlaine Thibert. Avec l'assurance qu’il a gagnée au fil des années, il présente maintenant son quatrième opus. Le monde est beau, un album dont il signe tous les textes et musiques, à l'instar de son troisième disque. Paroles et musique. Par contre, si ce dernier était un album piano-voix-guitare plutôt introspectif. Le monde est beau s'ouvre sur de nouveaux horizons surprenants: le blues avec Le blues de la cruise, la berceuse avec Dors, mon enfont. dors, les accents country avec A lo brûlerie de mon quartier, la musique du  monde avec Tous ensemble (Inch'Alloh) et même la chanson engagée avec Je me souviens et la magnifique Dans ce pays. À constater le parcours et l’évolution d'Étienne Drapeau, on se mord les doigts de ne pas avoir vu l'ampleur de son talent en 2004. S'il n'avait pas persisté, on serait passé à côté d'un très grand artiste... et d'un album tout aussi impressionnant!
DE LA DETERMINATION À L’ÉVOLUTION
Magasine 7JOURS

Le monde est beau… c’est aussi des chansons ouvertes sur le monde qui prônent l’unité et le positivisme. … la pièce-titre du disque, s’inscrit dans cette démarche. La chanson Tous ensemble (notre coup de cœur de l’album) interprétée avec l’artiste africain Omar Coly, en est un autre bel exemple.
Vanessa Guimond, Le Journal de Québec

Musicalement, l’album propose de plus grosses orchestrations que l’album précédent. Rassembleuses, les pièces se prêtent bien à des arrangements plus symphoniques.
Sandra Godin, Agence QMI, Canoë.ca

Le nouvel album d’Étienne Drapeau est tout à fait à son image. On reconnaît sa sensibilité dans la pièce Dors, mon enfant, dors, sa fierté de la langue française et d’être Québécois sur la chanson Dans ce pays et les titres L’amour d’une femme et J’suis amoureux nous montrer encore l’importance qu’Étienne accorde à la femme. Les divers sujets abordés sur cet album feront passer l’auditeur par diverses émotions et parfois sourire.
Manon Monosiet, Québec Spot Média

[… albums de grands amoureux de la langue française!] Autre album à souligner, celui d’Étienne Drapeau LE MONDE EST BEAU. Un gars qui sait nous offrir des chansons qui nous touchent! Un homme généreux au grand cœur.
Chantal Richer, Rouge FM, 94,9

Sur son nouvel effort, Le monde est beau, Étienne élargit son spectre, sans délaisser son point de vue de romantique devant l’éternel : il aborde des thèmes humanistes, rassembleurs et résolument positifs, évoque ses convictions souverainistes, rend hommage aux grands de la chanson québécoise. À son quatrième album, l’auteur-compositeur-interprète originaire de Québec maîtrise les cordes d’une pop-adulte… démarche qu’il assume et qu’il poursuit avec honnêteté. Il a une belle voix juste, il signe des chansons bien tournées… dans le genre, il s’en titre plutôt bien.
Geneviève Bouchard, Le Soleil

Son quatrième album ne s’intitule pas Le monde est beau pour rien : l’auteur-compositeur-interprète de 34 ans y revendique son droit à se questionner, interpeller, faire réfléchir sur l’avenir de la langue française comme sur le besoin de s’ouvrir à l’autre.
Valérie Lessard, Le Droit

« … Un homme de coeur… Bel abum très touchant… »
Valérie Guillemette, La vie en Estrie, TVA

[En référence à la présentation de son album « Le monde est beau »]… C’est dire à quel point on peut être surpris par la verve de son discours actuel sur l’environnement, la surconsommation, les victimes de la répartition des richesses dans le monde, jusqu’à adopter un vocabulaire altermondialiste qui, ma foi, ne lui va pas mal du tout. [Un album] qui révèle ses préoccupations universelles sur la pièce-titre et sur Tous ensemble (Inch’Allah), ainsi que son affection pour la fierté québécoise et pour le fait français sur Dans ce pays et Je me souviens, ce dernier titre étant d’ailleurs un adorable clin d’œil aux poètes et aux chansonniers d’ici.
Linda Corbo, Le Nouvelliste

Une rencontre sous le signe de la séduction et de la chaleur humaine! Quand Étienne Drapeau est ravi ou heureux c'est contagieux! Il est très fier de son dernier album et je comprends pourquoi… [Étienne] chante la beauté dans tous ses sens dans cet album…
Chantal Richer, Rouge FM, 94,9

Etienne Drapeau  / PAROLES ET MUSIQUE

«Bien en voix, aussi à l’aise au piano qu’à la guitare ou à l’harmonica, Étienne Drapeau n’a vraiment pas à rougir de sa présence sur scène. »
Geneviève Bouchard, Le Soleil

« Il a fait un bon bout de chemin depuis ses débuts de carrière en 2004. La preuve : l’étonnante maturité qu’il démontre en concert. Habile parolier, il sait bien utiliser son charisme pour gagner l’audience. »
Jean-François Cyr, Le Journal de Montréal

« Étienne Drapeau [affiche] l’étoffe d’un artiste complet… […] Étienne Drapeau continue de se démarquer par la richesse de ses chansons, mais aussi par son talent d’interprète. »
Pierre O. Nadeau, Le Journal de Québec

« Son naturel et l’amour qu’il porte à son public sont sincères. Un multi-instrumentiste de talent»
CFOM-FM

« C’est un artiste complet jusqu’au bout des doigts. […] Un spectacle magique! »
Destination ville de Québec.com

« Étienne Drapeau est un sang-mêlé, un hybride entre Lynda Lemay et Francis Cabrel, mais possède un style unique qui ne ressemble à personne, une douceur mélodique touchante et une poésie qui métisse le quotidien et l’allégorie. »
Jasmin Roy, Yahoo Québec Actualités

« Étienne Drapeau pourrait bien succéder à Jean-Pierre Ferland au chapitre des chanteurs qui savent parler aux femmes. Avec la pièce T’es ma femme, t’es la plus belle, il prouve qu’il est un auteur-compositeur-interprète doué pour chanter l’amour à la gent féminine. »
Patricia Paquin, Moi & Cie

« Mesdemoiselles, mesdames et messieurs aussi (oui oui), courez acheter ce très bon disque, troisième et assurément meilleur album d’Étienne Drapeau. La voix et l’émotion de l’auteur-compositeur nous vont droit au cœur. C’est un bonheur d’écouter un album qui inclut plusieurs excellentes chansons, le parolier étant également un excellent mélodiste. 
Dominique Spénard, La Semaine

« Si vous n’avez qu’un seul disque à vous procurer en 2011, précipitez-vous sur le nouvel opus d’Étienne Drapeau, Paroles et musique. Le style n’est pas sans rappeler celui d’un certain Jean-Pierre Ferland. »
Marie-Josée Roy, Allô Vedettes

« Pas étonnant qu’il mette autant de rigueur dans les paroles et autant d’originalité dans les musiques. Un Cyrano de Bergerac des temps modernes! Étienne Drapeau dit merveilleusement bien ce que beaucoup d’hommes voudraient justement exprimer à leurs blondes. L’animateur radio et comédien Mario Lirette a même dit d’Étienne Drapeau qu’il est de la trempe d’un Yves Duteil. Étienne Drapeau est sur la bonne voie. Étienne raconte de petites histoires de 3 ou 4 minutes, mais tout ce qu’il y a à dire est dit et bien dit. La justesse des mots, voilà ce qu’on apprécie le plus de l’écriture d’Étienne Drapeau. On retrouve donc sur cet album une multitude de petits bijoux ou de simples mélodies agréables ou amusantes. À écouter avec plaisir et sans modération! »
Denis Hudon, Le Point du Lac-Saint-Jean


« La sortie de son troisième album, Paroles et musique, nous prouve qu’Étienne Drapeau est bel et bien là pour rester! L’artiste aux multiples talents nous fait penser à Kaïn ou à Dany Bédard, une sensibilité à fleur de peau en sus. Un album tranquille, dont la musique douce piano-guitare a su faire la signature du chanteur. »
Annie Lafontaine, 7 jours

« Étienne Drapeau, incorrigible romantique, arrive donc avec son album le plus accompli. »
Le Lundi – Disques

« Drapeau écrit généralement de beaux textes.
Il a aussi une voix agréable à écouter, bien placée. »
Valérie Lesage, Le Soleil

« Sa voix claire, agréable, ses mots, sa façon de les interpréter et de les mettre en musique, ne vous laisseront certainement pas indifférent(e)s. Entre déclaration, promesses, remerciements, espoir, doutes, dérision et tristesse, la séduction est au rendez-vous. »
Corrine Bénichou, éditrice et rédactrice en chef de « Regards sur la ville » La référence culturelle Franco-Québécoise (Magazine internet)

« Sa voix chaude et sensuelle rend la qualité de cet album. Au début de l’été, un premier titre a été lancé en radio, Les femmes que j’ai aimées, titre qui a connu un véritable succès sur les ondes radios Adulte Contemporain en demeurant plus de 6 semaines dans les chansons les plus demandées du grand public. Ce ne sont que les prémisses de ce qui attend l’album d’Étienne Drapeau. Un album phare. »
Luc Bertrand, Info-culture.biz

« C’est la maturité acquise par Étienne depuis ses débuts, son éducation, sa rigueur, sa passion, son envie de s’exprimer en français sur des sujets propres à sa génération et sa compréhension du métier qui ont plu à Pelchat. »
Serge Drouin, Le Journal de Québec

Etienne Drapeau / ETIENNE DRAPEAU

« Pour l’occasion, le jeune homme … a pu nous montrer une autre facette de sa force, ses mains agiles au piano. Il a ensuite entonné 5 autres pièces de son nouvel album et déjà, nous avions l’impression de connaître les chansons tant elles sont accrocheuses. Il faut dire que le titre Je t’aimerai est déjà un succès à la radio. Étienne Drapeau … par le sérieux de sa démarche, par son goût de vouloir laisser sa marque, il réussit à nous conquérir. »

Roxanne Tremblay, 7 jours – Canoë.ca

« Lentement, mais sûrement, Étienne Drapeau fait sa place dans le milieu de l’industrie du spectacle. On peut dire que celui qui est entré par la grande porte de Star Académie… ne lésine pas sur les efforts afin de confirmer cette place sur l’échiquier musical québécois. … Ce dernier a su s’entourer pour ce deuxième effort qui pourrait facilement faire sa place, en plus de la Belle Province, chez nos cousins français. »
Marc-André Boivin, Canoë.ca

« un disque doit faire sa place, il ne doit pas être dérangeant et ce disque là a sa personnalité et il s’est placé dans notre mood… c’est un beau disque »
André Robitaille, Rock Détente

« à titre d’auteur-compositeur-interprète tu t’es fait ta place… Là tu fais partie de notre univers, c’est bon ce que tu fais, on t’a adopté. Tu es « hot » en show… tu as une présence hallucinante, le party lève à chaque fois que tu es là… j’aimerais voir un show où tu improvises parce que tu es bon là-dedans aussi. J’ai l’impression qu’il n’y a rien que tu n’es pas capable d’interpréter »

Chantal Lacroix, Rock Détente

« C’est un très très bel album. Les paroles, les musiques… les arrangements c’est riche, c’est enveloppant… vraiment un très très bel album… C’est un magnifique album… du beau travail avec du beau monde, du bon monde »
Marina Orsini, Rock Détente

« Étienne Drapeau nous offre un album éponyme au couleur plus rock mais avec encore quelques mélodies amoureuses qui nous plaisent tant! …Tu chantes tellement bien l’amour Étienne; on aime assez ça »
Chantale Richer, Rock Détente

« LA PREUVE DE SON TALENT – Sur ce disque, entouré de collaborateurs comme IMA, Florence K, Jean-François Breau, Diane Cadieux, Sandrine Roy et Stephan Moccio, Étienne Drapeau semble plus déterminé que jamais à prouver sa crédibilité et ses talents de musicien au public québécois. »

Vanessa Guimond, Canoë.ca

« Comme pour son premier album, Étienne sait comment venir toucher les gens, les faire sourires et les faire danser. Il y a sur cet album des mélodies pour tous les gouts. Il est important de prendre le temps d’écouter attentivement les paroles de ses chansons. Il est sans contredit un excellent auteur-compositeur québécois. »
StarsPassions.com

« Étienne Drapeau – Pleinement mature »
Serge Drouin, Journal de Québec

Etienne Drapeau / JE L'AI JAMAIS DIT À PERSONNE.

« Je l’ai jamais dit à personne… C’est le titre du premier album d’Étienne Drapeau! Voici un album qui représente bien la relève. Étienne Drapeau a du talent à revendre. Il a un grand don d’auteur-compositeur-interprète et on a déjà hâte au 2ième opus ! Sortie de Star Académie en 2004, Étienne étonne énormément avec ce premier album. Il nous offre un album ouvert, branché sur ses émotions et sur sa vie. Ses réflexions nous rejoignent. Il a une façon touchante et sensible. de chanter l’amour. J’adore. Je pense bien sûr à la magnifique JE L’AI JAMAIS DIT À PERSONNE, mais aussi aux paroles très senties de À LA VIE, À LA MORT également à la désespérée POURQUOI DIEU? Sans oublier l’humour de J’HAIS L’HIVER, VIVE L’ÉTÉ. JE L’AI JAMAIS DIT À PERSONNE d’Étienne Drapeau est une belle surprise. Vous découvrirez un homme vrai, sensible, profond et engagé. Étienne nous fait voyager dans son univers d’une façon qui rappelle parfois Cabrel, Rivard et Séguin. Je lui prédis un bel avenir! »
Chantal Richer, Rock Détente

« L’album nous surprend par la qualité de ses textes et de sa musique, et la sincérité du jeune artiste y est saisissante. Les chansons viennent nous chercher et nous poussent à chanter à tue-tête dans notre voiture. Que ce soit l’entraînante L’hymne des gars du monde entier ou la plus touchante Je l’ai jamais dit à personne, chaque pièce nous permet de découvrir un auteur-compositeur-interprète qui est beaucoup plus que le gars qu’on appelait le « joueur de hockey de Star Académie ». À découvrir absolument! »
Stéphanie Auclair, SENSASS

« Sur ce premier disque, le jeune auteur-compositeur interprète nous démontre tous ses talents. Bon guitariste et pianiste, Drapeau est de la trempe des Dubois, Séguin et Flynn. »

Denis Lévesque, directeur musical – CHOE, CHRM FM

« On l’a connu en 2004 grâce à Star Académie. Deux années plus tard, Étienne Drapeau revient avec un premier album solo, « Je l’ai jamais dit à personne », et nous prouve qu’il est un auteur-compositeur-interprète doué. (…) À l’écoute de ce CD, on peut dire : mission accomplie. »

Katia Mayrand, DERNIERE HEURE

« Une maturité exemplaire, une originalité parfaitement orchestrée, une authenticité qui vous jettera par terre. »
QUÉBEC LOISIRS

« Étienne fait figure de bel espoir dans la chanson, il a du bagout, s’exprime bien, a des lettres. (…) De quoi parle son album : de choses vécues, d’un deuil cruel, entre autres, d’un ami qui s’est suicidé, chanson déjà récupérée par S.O.S Suicide. D’une autre personne atteinte d’anorexie. Mais si jamais il parle d’une fille qui l’a abandonné, croyez-moi, il en trouvera bien d’autres. »

Jean-Paul Sylvain, JOURNAL DE MONTRÉAL

« Étienne vous fait voyager dans son univers d’une façon digne d’un grand Séguin, Flynn et Cabrel. (…) Si vous êtes comme moi et que vous aviez un doute sur la carrière d’Étienne, courez immédiatement chez le disquaire. »
Stéphane Racicot, INFO-CULTURE.BIZ

«Dans ses chansons, il parle beaucoup d’amour, de solidarité, du monde. Il y a du texte et de l’émotion, il y a un gars qui chante bien et doucement. (…) Je ne me souviens pas d’avoir déjà vu un espoir du Canadien devenir chanteur. Entécas, ça va marcher son affaire, c’est trop bien parti. Il vient de lancer un premier album et c’est très bon. »
Michel Beaudry, JOURNAL DE MONTRÉAL